Votre magasin :

Votre magasin

Ouvert jusqu’à
Fermé actuellement
Ouvre de nouveau à
Changer de magasin

Comment bien choisir sa calculatrice ?

Selon son niveau d’étude, un étudiant doit être équipé d’une calculatrice avec plus ou moins de fonctionnalités, nécessaire pour suivre son programme scolaire. Plusieurs grandes marques, comme Casio ou Texas Instruments (TI), se partagent le marché et proposent de nombreux modèles différents parmi lesquels l’étudiant peut choisir, en fonction de ses besoins et des demandes des professeurs.

Quelle calculatrice pour le collège ?

Si les petites calculettes de poche suffisent pour le niveau primaire, un collégien aura besoin d’un modèle plus sophistiqué. En effet, le programme de collège inclut beaucoup de fractions, les bases de l’algèbre, l’utilisation des puissances ou des calculs en géométrie. Il faudra donc à l’élève une calculatrice dotée des fonctionnalités adaptées et comportant les touches suivantes :

  • La barre de fraction ;
  • Des lettres ;
  • Des parenthèses ;
  • Les puissances ;
  • Pi ;
  • « sin, cos, tan ».
calculatrice scientifique. Certains modèles font d’ailleurs figurer le mot « Collège » dans leur nom afin qu’il n’y ait aucun doute sur leur utilisation. Les deux modèles les plus populaires sont la Casio scientifique fx92 Collège ainsi que la TI-Collège, avec leur variante « Plus ».

Calculatrice Casio
scientifique fx92 Collège

calculatrice casio scientifique fx92 college

Calculatrice
TI-Collège

calculatrice ti-college

À la rentrée scolaire, les parents recevront de la part de l’établissement une liste de fournitures dont leur enfant aura besoin pendant l’année. Sur cette liste figurent la marque et le modèle de la calculatrice demandée par le professeur de mathématiques. Si ces informations ne sont pas indiquées sur la liste, mieux vaudra attendre les instructions de l’enseignant avant d’acheter n’importe quel modèle.

> Voir tous nos modèles de calculatrices pour le collège

Quelle calculatrice pour le lycée ?

La rentrée au lycée est synonyme de programmes encore plus poussés, y compris en mathématiques. Dans le cadre de leur cursus, les étudiants travailleront notamment sur les fonctions, les matrices, les algorithmes, les racines carrées ou les intervalles. Plus complexes qu’au collège, ces notions nécessitent une calculatrice avec des options de présentation et de programmation plus avancées qu’auparavant.

Afin de répondre à tous ses besoins, le lycéen devra être équipé d’une calculatrice dite « graphique ». Un tel modèle permet, en effet, d’enregistrer des programmes dans la mémoire de l’appareil, mais aussi de représenter des fonctions sous forme de graphiques. Là encore, on retrouve les mêmes marques qu’au collège, Casio et TI en tête. Texas Instruments propose les TI-82 Advanced et TI-83 Premium. Casio vend, lui, les Casio GRAPH25+E, GRAPH35+E et GRAPH90+E. Assurez-vous que la calculatrice comprenne un mode Examen, devenu obligatoire. Comme pour les calculatrices du collège, attendez les recommandations de l’établissement ou du professeur avant d’acheter la calculatrice graphique.

Calculatrice
TI-82 Advanced

calculatrice TI-82 advanced

Calculatrice
TI-83 Premium

calculatrice TI-83 Premium

Calculatrice
Casio GRAPH25+E

calculatrice casio graph25+E

Calculatrice
Casio GRAPH35+E

calculatrice casio graph35+E

Calculatrice
Casio GRAPH90+E

calculatrice casio graph90+E

> Voir tous nos modèles de calculatrices pour le lycée

Le mode Examen, qu’est-ce que c’est ?

Le mode Examen s’active grâce à une combinaison de touches ou suite à une connexion à un ordinateur. Il empêche l’utilisateur d’accéder à la mémoire de la calculatrice. Cela évite ainsi toute tricherie, car il est alors impossible d’accéder aux données enregistrées. De plus, il est facilement repérable par les surveillants, car une diode s’allume lorsqu’il est activé.

Le ministère de l’Éducation avait tenté dès 2018 de rendre le mode Examen obligatoire pour les contrôles continus, terminaux, concours et épreuves finales. Finalement, la mesure est entrée en vigueur en 2020 et elle sera valable pour les prochains examens (brevet, baccalauréat, BTS, DSCG, DCG, DEC). Attention, au cas par cas, certains concours d’études supérieures exigent eux aussi l’utilisation du mode Examen ou d’une calculatrice scientifique sans mémoire.

Quelle calculatrice pour les études supérieures ?

En ce qui concerne les études supérieures, la filière déterminera les besoins des étudiants et donc la calculatrice qu’il leur faut. Si les calculs à effectuer sont simples, il est recommandé d’utiliser une calculatrice graphique type lycée qui sera plus adaptée qu’une calculatrice scientifique. En effet, les étudiants pourront avoir besoin de conserver leurs cours, formules et programmes en les enregistrant. Or, les calculatrices scientifiques ne proposent pas cette fonction.

Si la filière est scientifique, comme lors d’études de physique, de chimie, de mathématiques, de médecine ou d’ingénierie, investir dans une calculatrice graphique dite « formelle » peut-être une idée judicieuse. En effet, en plus d’accompagner l’étudiant dans son cursus en lui offrant de nombreuses options plus poussées, elle constitue un outil qui pourra lui être utile après ses études.